blog - Francois-Roger

logo
Aller au contenu

Fiche technique: L'Arrosage

Francois-Roger
Publié par Francois dans Fiche de culture · 3 Juillet 2018
Tags: arrosageplanteplanteverteplantefleurie
Bonjour ou bonsoir,

Quel est celui ou celle qui n’aime pas les fleurs et qui n’aspire pas à faire un peu de jardinage ? La passion des fleurs qui procure le plus de plaisir et qui partipe à la diminuation est bien souvent impossible car vous n’avez pas de jardin….tout juste un bout de balcon.
 
Ce livre a pour but de vous offrir quelques indices pour le fleurissement de votre habitat quelqu’il soit.
 
 
Mais d’abord étudions la grandeur de votre habitation :
 
Votre appartement est petit, exclure en priorité les plantes de grande taille auxquelles votre atmosphère confinée sera fatale. Pour une pièce bien éclairée, choisir les cactées, l’hypoeste le coleus ou un ficus.
 
Dans une pièce sombre se trouveront à l’aise les aracées (philondendron, mostera, syngonium ou encore l’aspidistra, une plante increvable.
 
 
Votre appartement est grand, s’il est bien éclairé le choix est illimité.
 
 
Venons en maintenant aux possibilités mais avant nous allons étudier la culture des plantes exotiques. Et pour commencer étudions la luminosité qui est le point crucial. Nous poursuivrons par l’arrosage
 
 
La luminosité :
 
Rien ne réussit le mieux à l’epanouissement d’une plante que la lumière naturelle. Les plantes qui ne reçoivent pas assez de lumière tendent à développer des tiges longues mais anémiques. Celles qui en reçoivent trop se décolorent et se recroquevillent. Il faut compter en règle générale 12 heures d’éclairage par jour. Evitez dans la mesure du possible l’exposition nord par manque de lumière et l’exposition plein sud qui grille les feuilles.
 
 
 
 
Principes Généraux sur l'Arrosage Des Plantes
 
 
Alors que durant l' hiver les plantes fleuries en général sont conservées au froid et au sec, dès que la température extérieure se réchauffe , elles doivent être arrosées. Cependant toutes n'ont pas les mêmes besoins. Les plantes du désert, evidemment, résisteront plus facilement à la sècheresse que les plantes tropicales. Voici quelques principes généraux.
 
 
Le premier principe, et le plus ignoré, demande à arroser vos plantes le matin. Que sentiriez vous, si après un effort prolongé et rouge de sueur, quelqu’un vous versez de l’eau froide ? L’eau d’arrosage doit ëtre à la température du pot. Preferez de l’eau de source à l’eau du robinet car la majorité des plantes détestent le calcaire ? Au pire stockez de l’eau du robinet pour que le calcaire puisse se déposer.
 
 
 
Le deuxième, souvent négligé, est de vérifier que le trop plein d'eau d'arrosage s' écoule convenablement. Si c'est bouché soulever légèrement les tessons avec une tige de bois et renversez la plante en frappant légèrement le bord du pot sur un corps solide afin de dépoter la plante. Après avoir replacé convenablement les tessons et vérifier si elle a eu assez ou trop d'eau on rempote la plante en tassant légèrement.
 
 
Comme troisième principe, nous vous conseillons de faire une visite à vos plantes une fois par jour. On ne doit jamais arroser une plante tant que la terre n'a pas commencé à sécher. Il n'y a guère que les plantes aquatiques qui exigent une terre constamment humide. Un excés d'eau provoquerait rapidement la pourriture des racines. Aussitôt qu'une plante a besoin d'eau, elle prend un aspect souffreteux, les feuilles fléchissent ou jaunissent. Un autre indice le poids du pot léger quand la terre est sèche.
 
 
La fréquence de l'arrosage dépend de la nature de la plante, de son exposition et de l'importance de l'évaporation. Les plantes à feuilles larges et tendres nécessitent beaucoup d'eau, alors que celles à feuilles étroites et dures ont besoin d'arrosages moins fréquents. Plus la température est élevée, plus il faut arroser.
 
 
La nourriture :
 
Les plantes doivent être nourries une fois par semaine en période de forte végétation et s’en abstenir en hiver ou la végétation est ralentie ou nulle. Si la plante est constamment soumise à la chaleur de votre appartement, elle ne connait pas le repos et doit donc être nourrie. On peut vaporiser une plante avec de l’eau à laquelle on aura rajouté un engrais liquide ? Les éléments nutritifs sont alors très rapidement assimilés
 
 
Les soins :
 
Jaunissement des feuilles, provient généralement d’un excés d’arrosage, un air trop sec ou un défaut d’engrais particulièrement en azote. Si les feuilles jaunissent entre les nervures, elles manquent de magnesium.
 
 
Chute des feuilles se produit en général lors d’un changement d’environnement.
 
 
Flétrissement des feuilles, généralement quand la plante a besoin d’eau mais aussi si elle a été trop arrosée.
 
 
Marbrures et taches révèle une maladie a virus provoquée par les araignées rouges ou les moisissures par des champignons. Les feuilles tachées de blanc sont souvent l’œuvre des trips.
 
 
Les parasites :
 
Cochenille huileuse : Il faut la chercher à la loupe tant elle est minuscule. Se méfier lorsque la feuille brille et colle. Eloignez ces plantes des moquettes et des canapés qu’elles salissent.
 
Cochenille à carapace, se colle sur les feuilles comme une sangsue. Le seul moyen efficace de s’en débarasser est d’essuyer les plantes avec de l’ouate sèche puis de laver chaque feuille avec de l’albolineum.
 
Les chenilles doivent être enle ver une par une
 
Les pucerons détestent les insecticides à base de nicotine
 Le botrytis ou pourriture grise ;isoler la plante et traiter avec un fongicide



Aucun commentaire

Retourner au contenu